Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Infos 2 min
Infos 2 min

Vous tenez à jouer vos spectacles quitte à louer des salles et gérer vous-même votre billetterie ? On comprend ! C’est vital de donner de la visibilité à vos créations mais aussi très risqué. Alors prenez un instant pour découvrir cette aide à l’autodiffusion, on la décortique pour vous ! 

Déc 05, 2023 par Christelle Barrilliet

Le soutien à l’autodiffusion des compagnies, un dispositif du plan de relance 2023 géré par l’ASTP

Le soutien à l’autodiffusion des compagnies est un dispositif du plan de relance 2023 dont la mise en œuvre est confiée à l’ASTP – l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé. La même structure qui collecte la taxe sur les spectacles avec le CNM – Centre National de la Musique, mais ceci est une autre histoire…  

Le dispositif concerne les compagnies programmant des représentations en autodiffusion. C’est à dire une programmation dont la compagnie prend les risques seule. Il soutient l’emploi du plateau artistique (artistes interprètes et techniciens) et accompagne la prise de risque en prenant en charge une part d’un éventuel déficit d’exploitation. En d’autres termes : ce dispositif vous aide à payer le cout plateau lorsque la billetterie est trop juste !

Quelles représentations sont concernées par l’aide à l’autodiffusion ? 

  • Représentations en autodiffusion intégrale (pas de co-réalisation),
  • Programmation entre le 1er juillet et le 31 décembre 2023,
  • Maximum 10 représentations,
  • Billetterie mise en vente,
  • Pas de festival,
  • Hors Paris intramuros,
  • Spectacle dans les champs du théâtre (au sens le plus large, y compris marionnettes et contes), de la danse, du cirque et des arts de la rue (y compris « jeune public »)

Conditions à remplir pour la structure de production

  • Relever d’une convention collective nationale du spectacle vivant
    IDCC : 3090 ou 1285,
  • Être titulaire d’une licence d’entrepreneur de spectacle de catégorie 2,
  • Être peu ou pas subventionnées (<15 k€ de subventions cumulées / an),
  • Être employeur du plateau artistique et technique,
  • Verser à chaque salarié une rémunération au moins égale à :
Emploi Valeur CCNEAC CCNSVP
Artiste chorégraphique Cachet 132,87 € 188,04 €
Artiste conteur Cachet 132,87 € 167,94 €
Artiste de cirque Cachet 132,87 € 123,64 €
Artiste dramatique Cachet 132,87 € 188,04 €
Artiste lyrique Cachet 136,18 € 209,02 €
Artiste marionnettiste Cachet 132,87 € 128,78 €
Artiste musicien Cachet 112,40 € 116,67 €
Technicien lumière Heure 14,16 € 14,16 €
Technicien plateau Heure 13,03 € 13,03 €
Technicien son Heure 14,16 € 14,16 €
  • Déposer son dossier avant la date limite du 15 janvier 2024,
  • Ne pas avoir déjà bénéficié de l’aide plafonnée à 10 000 € (ou 35 000 € pour les structures sous chapiteau)

Montant de l’aide à l’autodiffusion

L’aide est calculée en 2 étapes :

1. La détermination du coût plancher total qui se calcule en fonction du nombre d’artiste(s) & technicien(s) employé(s) sur le spectacle et le nombre de représentation(s).

2. L’évaluation du complément de déficit qui s’obtient entre le coût plancher total et le montant de billetterie HT encaissé.

Formule :

Coût plancher total – Montant de billetterie HT encaissé = Montant de l’aide

3 Règles :

  • Montant de l’aide ≤ Coût plancher total
  • Montant de l’aide ≤ Montant de billetterie HT encaissé
  • Montant de l’aide = 0 € Si Montant de billetterie HT encaissé ≥ Coût plancher total

Liste des documents pour constituer un dossier autodiffusion

  • Licence d’entrepreneur du spectacle de catégorie 2
  • RIB
  • Contrat(s) de travail signé(s) et bulletin(s) de paie des artistes et techniciens
  • Bordereaux de billetterie des représentations exploitées
  • Contrat de location ou convention d’occupation d’un lieu
  • Attestation de demande « Soutien à l’autodiffusion des compagnies »
    déclarant le subventionnement

Dépôt du dossier autodiffusion en ligne

Les demandes d’aide sont à effectuer en ligne 

La date limite prévisionnelle de dépôt des demandes est fixée au 15 janvier 2024.

L’ASTP, en tant qu’opérateur du Plan de Relance 2023, procèdera à l’instruction des dossiers une fois l’ensemble des demandes réceptionnées, puis au versement des aides accordées.

Des contrôles aléatoires a posteriori peuvent avoir lieu. Une fausse déclaration peut engendrer le remboursement intégral de l’aide versée.

Nous vous aidons à étudier votre éligibilité et à constituer votre dossier, nous pouvons même le déposer pour vous !

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial